Comment bien utiliser le VTT électrique ?

Grâce à l’assistance électrique, le VTT à moteur électrique vous permet de parcourir de longs trajets avec peu d’efforts. Ce mode de locomotion est aussi très pratique pour se déplacer au quotidien. Désormais, vous n’êtes plus obligés de prendre une navette ou de conduire votre voiture pour aller au travail ou faire vos courses. À noter aussi que les VTT électriques sont très écologiques du fait qu’ils n’émettent pas de polluants, ni de gaz à effet de serre. Toutefois, pour assurer la sécurité des cyclistes et des autres usagers de la route, il importe de respecter quelques règles de conduite. 

Les règles de bonne conduite du VTT électrique lors des randonnées

Avant de vous lancer dans des randonnées en VTT électriques, sachez qu’il vous est possible de choisir parmi un large choix de modèles sur https://vttelectriques.fr/. Ce qui vous permet de trouver facilement le VTT électrique adapté à vos besoins.

Si vous envisagez de partir en randonnée en VTT électriques, il importe de savoir les règles de conduite à respecter. En effet, les règles d’accès aux sentiers VTT électriques ne sont pas forcément les mêmes d’un endroit à un autre. Il est interdit de conduire un VTT électrique sur les sentiers où ce type de véhicule n’est pas autorisé. Il est conseillé de rester sur la piste balisée. Évitez de couper les virages et de prendre des raccourcis au risque d’endommager les sentiers et la faune environnante. 

Pour optimiser votre sécurité, il est recommandé de contrôler l’état de la piste (rocher, sable, argile, …). Celui-ci peut varier avec le temps. En effet, certains sentiers peuvent être dangereux durant les saisons de pluies. Il est donc préférable de se renseigner avant de partir en randonnée. 

Durant le trajet, pensez à contrôler régulièrement votre vitesse. Bien que rouler plus vite puisse être amusant pour certaines personnes, cela peut être dangereux pour vous et pour les autres. Lorsque vous roulez à proximité d’autres personnes, il faut rester très vigilant et ralentir si besoin. Il faut garder à l’esprit que plus vous rouler plus vite, plus les sentiers peuvent être difficiles. Adaptez votre vitesse en fonction des obstacles et des virages.

Les règles de conduite pour se déplacer en VTT électriques sur la route

Ces dernières années, les VTT électriques constituent un moyen de transport attrayant, comparés aux voitures et aux transports communs. Non seulement, ils sont respectueux de l’environnement, mais ils sont également rapides et confortables pour les courts trajets. Concernant les longues distance, le VTT électrique vous permet de vous déplacer avec peu d’efforts grâce aux batteries ultramodernes, bénéficiant d’une autonomie de plus en plus élevée.

Comme le moteur du VTT électrique fournit l’assistance nécessaire pendant le trajet, ce véhicule représente une alternative intéressante au vélo musculaire pour les néophytes. Pour les plus sportifs, le déplacement en VTT électrique est un excellent moyen pour optimiser votre entraînement.

Au même titre que le vélo traditionnel, le VTT électrique doit être conduit en toute sécurité. En effet, en cas d’accident de la route, le risque de blessures est très élevé. De ce fait, il est important d’ajuster sa vitesse en fonction des circonstances sur la route. Cela est également valable si vous vous déplacez aux côtés des voitures. 

En tant que cyclistes, vous vous devez de respecter les règles de circulation. Sachez que vous n’êtes pas autorisés de rouler à vélo en portant des écouteurs ou votre téléphone à la main. Si vous avez besoin de votre téléphone portable, il vaut mieux s’équiper d’un support de Smartphone à fixer sur votre VTT électrique. Il est vivement recommandé de circuler sur les pistes cyclables qui vous sont spécialement dédiées.

Les conseils pour les débutants en VTT électriques

Avant démarrer votre ville et électrique, il est nécessaire de procéder à quelques réglages. 

Les réglages nécessaires

Avant de rouler sur votre VTT électrique, n’oubliez pas de régler la hauteur de la selle. Celle-ci doit être positionnée de manière à ce que votre jambe soit bien tendue lorsque vous pédalez. Non seulement, cela facilite le pédalage, mais prévient également les blessures.

Assurez-vous qu’il y ait une bonne distance entre les poignées de frein et le guidon. Il est important que le cycliste puisse atteindre les poignées de frein confortablement et en toute sécurité. Si la distance est trop grande, il se peut que vous ne parveniez pas à freiner à temps en cas de danger.

N’oubliez pas non plus de régler la hauteur du guidon en fonction de votre taille. Assurez-vous de pouvoir saisir confortablement le guidant pendant que vous roulez. Ce qui permet également d’éviter les mauvaises positions et les douleurs de dos.

Les règles de base liées à la conduite

A la différence des vélos classiques, les VTT électriques offrent une sensation de conduite plus élevée. Pour éviter les accidents, il est nécessaire de maîtriser les bases de conduite. Si vous êtes débutants, essayez de conduire sur des routes plus calmes avec peu de circulation. Lors du démarrage, assurez-vous que la fonction d’assistance est activée et que vos pieds se trouvent sur les pédales. Au moment de freiner, il faut toujours actionner les deux freins en même temps. 

Pour réussir votre démarrage, appuyez lentement sur l’accélérateur et augmentez progressivement la vitesse en fonction des circonstances sur la route. Par exemple, un niveau d’assistance plus élevé est plus adapté dans les montées. Avant de descendre de votre VTT électrique, vérifiez qu’il est complètement en arrêt. 

Les règles de conduite en pratique

Après avoir maîtrisé les bases de conduite, vous pouvez rouler sur des trajets plus longs et plus exigeants. Évitez de faire des manœuvres dangereuses pour votre sécurité et celle des autres. Lors des virages, il est recommandé de conduire lentement et de manière contrôlée tout en inclinant légèrement votre corps. Veillez à ce que votre regard soit toujours dirigé vers l’avant afin de repérer à temps les obstacles éventuels.

Si le parcours est en montée, adoptez la vitesse inférieure pour réduire l’effort pour votre vélo et pour vous-même. Lors des descentes, choisissez un niveau d’assistance plus bas pour mieux contrôler la vitesse. Pour faciliter votre conduite, vous devez maîtriser la gestion du vent. Afin de réagir efficacement aux rafales de vent, il faut avoir une prise ferme autour du guidon.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés