Découvrir les meilleures épées du monde

Les épées occupent une place prépondérante dans le secteur des armes. Les civilisations anciennes les utilisaient, mais même aujourd’hui, l’épée occupe une place prépondérante. C’est un symbole de prestige et de pouvoir. Voyons ensemble les meilleures épées.

Le Katana du 14ᵉ au 16ᵉ siècle

Sabre japonais réputé pour sa longue poignée et sa lame incurvée, le katana a été utilisé par les samouraïs du Japon féodal. Les samouraïs le portèrent souvent au niveau de la taille. Les Ronins et les Shoguns le portaient pendant l’entraînement. Aujourd’hui, il se décline en différents modèles de qualité supérieure. Si cette arme vous intéresse, chez ce marchand spécialiste du Katana, vous en trouverez différents modèles.

A voir aussi : Comment débuter le parapente ?

Le Honjo Masamune du 13ᵉ – 14ᵉ siècle

Le Honjo Masamune est considéré comme le sabre japonais le plus grand. Ce Masamune fut créé par Goro Nyudo, un épéiste célèbre. Cette arme se démarque par sa lame incurvée unique et sa ligne de trempe. Il s’agit d’un objet de collection très recherché.

Le Honjo Masamune est une épée tachi. Il est question d'un ancêtre du célèbre Katana. Cette épée se démarque par une lame très affutée. Elle présente un long pommeau à agripper de deux mains. On remarque de jolis motifs sur le fil de cette arme. Le concepteur applique de l’argile sur cette lame avant de la laisser refroidir et force est de constater que le résultat est époustouflant.

A lire en complément : Selle de VTT : comment la choisir et l’entretenir correctement ?

L’épée Ulfberht du 9ᵉ – 11ᵉ siècle

Épées de haute qualité, les Ulfberht sont des accessoires haut de gamme que l’on produisait à l’époque des Vikings. Fabriquées avec de l’acier avancé, ces épées étaient incroyablement durables et solides. L’Ulfberht reste la plus recherchée et la plus appréciée des guerriers Vikings d’antan. Ce modèle conçu au 10ᵉ siècle se démarque par une longueur de 80 cm. En son milieu, on retrouve une nervure peu profonde, mais large. La garde mesure entre 18 et 20 cm contre 10 cm pour la poignée. On l’apprécie pour son élasticité et sa dureté.

La mythique Excalibur du roi Arthur

Excalibur est certainement l’épée la plus célèbre. Ayant appartenu au roi Arthur, elle lui a été remise par la Dame du Lac. Cette dernière l’aurait accompagné de grands pouvoirs et d’ailleurs, l’histoire magique autour de cette arme ne cesse de nous impressionner.

Dès que le roi Arthur reçoit Excalibur, il devient son gardien et non plus, son simple possesseur. Il est le seul à la porter, mais gentiment, il laisse son neveu Gauvain la porter de temps à autre. Cette arme redoutable et empreinte de mystères nous a impressionné dans un grand nombre de films.

La Joyeuse du 11ᵉ siècle

Cette épée personnelle de Charlemagne (premier empereur romain germanique) a été parée de diamants. Il s’agit d’une des épées les plus décorées.

La Joyeuse est l’épée utilisée au moment du sacre des rois en France. On l’a certainement utilisée depuis Philippe Auguste en 1179. Elle compte différents éléments dont :

-          Le pommeau ;

-          Les quillons en forme de dragons ;

-          La poignée du XIIIe ou du XIVe siècle ;

-          La plaque du fourreau décorée de pierreries.

Conservée dans le trésor de Saint-Denis, cette épée a ensuite fait partie de la collection du musée du Louvre. À nouveau utilisée pour le sacre de Napoléon en 1804, cette épée a été maniée sous la Restauration.

Voilà quelques exemples d’épées historiques. D’Excalibur au Honjo Msamune, ces armes historiques ont marqué de nombreux siècles. 

Copyright 2023. Tous Droits Réservés