Meilleure canne à mouche : le must-have des pêcheurs

Vous comptez vous mettre à la pêche à la mouche et pour ce faire, vous avez besoin des équipements nécessaires pour vivre une expérience inoubliable ? D’ores et déjà, découvrons comment faire pour choisir le matériel du pêcheur à la mouche.

Comment choisir une canne à mouche pour aller pêcher ?

Vous avez le choix entre différentes sortes de cannes à mouche. Pour bien choisir, tenez compte de divers critères que sont :

Cela peut vous intéresser : Le home trainer : le meilleur outil d’entraînement pour les cyclistes

-          L’encombrement ;

-          L’action ;

A lire également : Explorez les bienfaits de la course à pied sur votre santé

-          La puissance ;

-          La longueur.

Pour commencer, optez pour une canne à mouche fabriquée en fibre de carbone. Ce matériau est solide et léger en même temps. Il présente un excellent rapport qualité-prix. Pour tout savoir des cannes à mouche, rendez-vous sur https://canne-a-mouche.com/

Ensuite, portez une attention particulière à la longueur de la canne. Vous choisirez cette dernière en fonction du type de cours d’eau et du type de pêche que vous pratiquerez. La résistance de la canne s’exprime en numéro. Notez qu’une canne #9 est moins flexible qu’une autre #4.

L’action de la canne est sa réaction face aux lancers du pêcheur. Elle peut être rapide, parabolique, extrarapide, semi-parabolique, progressive, de pointe… L’action dépend également du type de pêche que vous pensez pratiquer.

Il est à noter que certaines cannes sont moins encombrantes que d’autres. Elles se composent de nombreux brins démontables. Si vous voyagez en avion, préférez ces modèles plus maniables que vous pouvez facilement ranger dans votre bagage à main. De ce fait, vous évitez aussi les problèmes de vol ou de perte. Les cannes en quatre brins sont meilleures que les modèles en trois brins, car ces dernières demeurent assez encombrantes. En effet, leur longueur dépasse généralement les 9 pieds.

Le moulinet, la soie et la mouche

Le choix du moulinet dépend de la canne. Si vous avez une canne #5, vous aurez besoin d’une soie #5 également. De même, il vous faudra un moulinet #5. Il s’agit là de la contenance du moulinet.

Si vous achetez un moulinet, il se peut qu’on vous fasse cadeaux de bobines de rechanges qui vont vous permettre d’utiliser différentes soies en adéquation avec d’autres cannes.

Le fil de pêche à la mouche se divise en trois parties. La première étant la corde de réserve ou backing. Elle est attachée au moulinet et s’enroule autour de ce dernier. Attention toutefois à ne pas enrouler la soie sur le centre de votre moulinet.

La soie qui se trouve au centre du fil est la seconde partie. Elle définit le comportement de la mouche qui flotte ou qui plonge en profondeur. Vous pourrez choisir entre quatre types de soie dont les soies parallèles, les soies double taper, les soies weight et les soies shooting taper.

Pour terminer, le bras de ligne ou avançon est la dernière partie à laquelle on fixe la mouche. Le profil du bas de ligne est parfois dégressif. Le diamètre décroit donc jusqu’à la pointe. Mais il peut aussi être progressif ou égal. Aussi, il reste le même jusqu’en haut de la pointe. S’il connaît les techniques de tressage, un moucheur peut fabriquer ses propres avançons comme il est libre de les acheter.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés